Orianne Lopez

Orianne Lopez – La réussite et le bonheur en bandoulière

Lauréate de la Fondation Banque Populaire, Orianne Lopez illustre parfaitement le nouveau territoire de communication de la Banque Populaire « La réussite est en vous ». Cette jeune femme a toujours fait en sorte d’atteindre la réussite. Une évidence à ses yeux, car la seule réponse qu’elle donne à la fatalité, c’est la victoire.

Atteinte d’une agénésie fémorale depuis sa naissance, elle transcende son destin pour faire de sa différence un « moteur paradoxal » : aller plus loin, plus vite et plus haut. Elle y croit. Elle sait qu’il va être d’exception.

Pour certains, cette différence aurait été un réel obstacle. Pour Orianne, c’est son étendard… de vie et pour la vie. Elle a pris le parti d’en sourire, le pari d’en faire sa raison d’être, le défi de construire une existence qu’elle veut hors norme.

Ses premiers pas appareillés l’obligent à dire adieu à la peur, persuadée que cette peur l’éloignera du bonheur auquel elle a droit. Bonheur d’être une belle jeune femme, Bonheur d’être une magnifique championne d’athlétisme handisport, Bonheur d’être un talentueux médecin au service de ses patients, depuis le 15 octobre dernier, date de sa prestation de serment.

« Je suis née il y a 29 ans, avec mon frère jumeau ! Une petite différence se fait remarquer : mon fémur droit n’est quasiment pas développé. Il s’agit d’une agénésie fémorale droite.

Je grandis dans une famille aimante et soudée, stimulée par mes proches et mon frère. Mes parents me laissent découvrir, avancer ! Mon « petit » caractère se forge très tôt !

Ma scolarité est classique. Je découvre le sport, très tôt en milieu scolaire et associatif. Le tennis, la natation, le tennis de table, le handball, etc. J’essaie tout… mais me lasse très vite !

À 14 ans, je vois une course télévisée d’un athlète amputé, Dominique André. Je veux essayer ! Mon prothésiste, Patrick Ducros, qui m’appareille depuis mes 5 ans, me confectionne alors ma première prothèse spécialement dédiée à la pratique sportive, à l’athlétisme. 

Et l’aventure commence ! Mes premiers championnats de France, puis du Monde, pour les athlètes de moins de 20 ans, sont en 2005. J’ai tout juste 16 ans ! Quelle joie de porter les couleurs de mon pays, la France ! J’obtiens avec fierté mes 2 premières médailles d’argent. Je cours (sprint 100 m, 200 m) et je lance poids, disque et javelot.

Jusqu’en 2010, je participe à 5 Championnats du Monde de moins de 20 ans et de moins de 23 ans. Je gagne 8 médailles dont le titre mondial sur 200 m en 2009. En 2011, ma carrière en sénior débute lors des Championnats du Monde en Nouvelle-Zélande, puis les Jeux Paralympiques de Londres en 2012 sur 100 m, les Mondiaux de Lyon en 2013 et récemment les Championnats d’Europe à Berlin en août dernier !

Pour mon plus grand bonheur, je retrouve l’équipe de France. Nous vivons de magnifiques championnats sur le plan collectif. En termes de résultats, je termine 5e du 100 m et du saut en longueur. Les places sont satisfaisantes. Les performances un peu moins.

Parallèlement à ce parcours sportif, j’entame des études de médecine que je viens de terminer ! Je suis Docteur de Médecine Physique et de Réadaptation, thésée depuis quelques jours ! »


Réussir pour Orianne

Au quotidien, ce qui me pousse à atteindre mes objectifs et me guide, c’est réellement la passion. J’aime ce que je fais ! J’aime la vie que j’ai et que je me suis construite, aidée de mon entourage. Aujourd’hui, si on me donnait deux jambes entières et qu’on me disait de recommencer ma vie, je ne le ferais pas !

Parler de la différence, essayer de la « banaliser » et défendre l’inclusion sociale de tous et notamment des personnes en situation de handicap est une mission qui me tient à coeur. Ainsi, j’interviens dans le cadre associatif, dans des manifestations grand public. Je suis également conseillère au CESER Occitanie.

J’ai été rapporteure d’un avis sur le « Sport et Inclusion sociale » en novembre 2017. Je suis une femme épanouie sur le plan personnel aussi !

Parfois on me dit que mon parcours est inspirant. Je crois que ce qui doit tous nous inspirer, c’est la passion, le fait de se lever le matin et de se dire qu’on oeuvre, avec passion, dans nos missions et pour nos objectifs de réussite !

Propos issus du magazine interne « Plein Sud » imaginé et réalisé par le Département Communication de la BPS

Orianne Lopez – La réussite et le bonheur en bandoulière

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Merci pour votre vote.
Sociétaires, réagissez à cet article
Vous devez être sociétaire et vous identifier pour poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être sociétaire et vous identifier pour poster un commentaire.

 Les performances des produits d'épargne et de placement indiqués sur ce site ne sont que le reflet d'une situation constatée à un instant donné (date de publication) et ne sauraient, en aucun cas, préjuger de l'évolution des taux et des cours des produits concernés.