Financement participatif - crowdfunding

Financement participatif : un nouveau mode de soutien de projets à explorer

En quelques clics, vous pouvez contribuer à produire un artiste, soutenir une petite entreprise, aider des actions associatives grâce au financement participatif. En plein essor, celui-ci offre un nouveau mode de financement aux projets artistiques, entrepreneuriaux… Ce qu’a bien compris le financeur solidaire régional Airdie. Soutenue par la Banque Populaire du Sud, cette association a déjà accompagné plusieurs entrepreneurs et agriculteurs dans des campagnes réussies.

Souvent évoqué sous son nom anglais de crowdfunding, le financement participatif met à profit les ressources du web pour inciter les internautes à contribuer à des projets de particuliers, entreprises, associations, voire de collectivités locales (ces dernières peuvent y faire appel directement depuis décembre 2015).

Ce mode innovant de financement de projets, qui transpose dans le monde numérique l’adage « Les petits ruisseaux font les grandes rivières », prend de l’ampleur : 152 millions d’euros ont été collectés en 2014 selon l’association professionnelle Financement Participatif France et 133 millions au premier semestre 2015. Plus de 1,75 million de Français ont déjà participé à une campagne.

Pour autant, le financement n’est pas une baguette magique : seul un projet sur deux réussit à réunir le financement souhaité selon l’observatoire de la banque publique d’investissement Bpifrance. Celle-ci rassemble sur son portail « TousNosProjets » 35 plateformes de financement participatif qui affichent en janvier 2016 près de 930 projets à financer.

Du don à l’investissement en capital

Les dizaines de plateformes spécialisées peuvent être triées en trois grandes familles : les plateformes de dons – avec ou sans contreparties -, de prêts (gratuits ou rémunérés) ou de prises de participation dans le capital de sociétés.

Pour sécuriser les contributeurs, les autorités françaises ont régulé le financement participatif via un décret entré en vigueur le 1er octobre 2014, la création des statuts d’« intermédiaire en financement participatif » et de « conseiller en investissement participatif » pour les plateformes et d’un label « Plate-forme de financement participatif régulée par les autorités françaises ».

Quand financement participatif rime avec solidarité

Partenaire de longue date de la Banque Populaire du Sud, le financeur solidaire régional Airdie s’est intéressé au crowdfunding pour enrichir la palette d’outils proposée aux projets entrepreneuriaux qu’elle accompagne en Languedoc-Roussillon (environ 500 par an). Parce que ce mode de financement innovant résonne en écho avec ses racines solidaires, la BPS a aidé l’Airdie à structurer sa démarche : une chargée de mission a noué des relations avec plusieurs plateformes, sur la base de valeurs partagées.

Si bien qu’en 2015, une dizaine d’opérations a été menée au bénéfice de projets « mentorés » par l’Airdie via la plateforme KissKissBankBank de dons avec ou sans contrepartie. Les sommes sont modestes, mais le taux de réussite de 100 %.

Elise et Guilhem ont ainsi réuni à l’automne 2015 plus de 15 000 euros auprès de 189 personnes, afin d’acquérir une vingtaine de brebis, un âne, et rénover une bergerie dans leur ferme de Vébron en Lozère.

Le producteur cévenol d’huiles essentielles bio Espelida a convaincu 75 personnes d’apporter au total 8 300 euros pour l’acquisition d’un alambic en cuivre.

« Ces campagnes impliquent un grand engagement en temps et énergie du porteur de projet, commente Marielle Girerd, chargée des relations « Economie,Sociales et Solidaires » à la Banque Populaire du Sud. Mais elles ont un autre effet positif, celui d’améliorer sa visibilité. » La Banque Populaire du Sud y a contribué en relayant ces opérations sur son compte Facebook.

Mots-clefs : , , , ,

Sociétaires, réagissez à cet article
Vous devez être sociétaire et vous identifier pour poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être sociétaire et vous identifier pour poster un commentaire.

 Les performances des produits d'épargne et de placement indiqués sur ce site ne sont que le reflet d'une situation constatée à un instant donné (date de publication) et ne sauraient, en aucun cas, préjuger de l'évolution des taux et des cours des produits concernés.