"SECOURS INFIRMIERS ” DANS L’OMBRE DE LA PREMIERE LIGNE !

4 janvier 2021

Consacrer sa vie à s’occuper d’enfants, de femmes et d’hommes en situation de dépendance, à répondre chaque jour aux besoins de santé essentiels jusqu’à sauver des vies, telles sont les missions auxquelles s’attendaient Nathalie Bigeon et Sabrina Marseli lors de leur prestation de serment au métier d’infirmière. La flambée de la COVID-19 leur révèle une autre facette de la médaille : les soignants eux-mêmes, au cœur du système et en première ligne, sont submergés par un véritable tsunami ! Ayant pris conscience du manque d’équipements de protection de leurs collègues, elles se mobilisent dès le 14 mars et lancent l’association “Secours Infirmiers”, récompensée par la Fondation Banque Populaire du Sud.

Crédit photo ©CH.RUIZ/Montpellier 3M

En tant qu’infirmières libérales, Nathalie et Sabrina mettent du cœur à l’ouvrage  au quotidien sur Montpellier et ses alentours. Pourtant, l’investissement de chacune prend une toute autre dimension avec “Secours Infirmiers”. Face à l’urgence, la gravité et la forme de la crise, leur association monte au créneau pour répondre au désarroi du personnel soignant. Rapidement, elle est reconnue Organisation Sanitaire COVID-19 par l’Agence Régionale de Santé d’Occitanie. À force de contacts, de démarches volontaires, d’interventions sur les réseaux sociaux, “Secours Infirmiers” est soutenue par plusieurs entreprises et organismes solidaires, dont la Fondation Banque Populaire du Sud. Les dons permettent d’acheter et de redistribuer du matériel de protection mis à disposition gratuitement pour les soignants dans toute la zone urbaine de Montpellier (masques, blouses, lunettes, charlottes, gel hydroalcoolique, etc.).

Face à la crise, “Secours Infirmiers” ne cesse de s’adapter aux demandes sanitaires. L’association crée et coordonne des parcours de soins sécurisés pour les patients atteints de COVID-19, soutient, grâce à une plateforme d’appel, les patients et les professionnels de santé, assure une présence dans les services des urgences et les centres dédiés COVID-19 afin de participer à la prise en charge et à l’organisation du retour à domicile. Elle propose un renfort de personnel infirmier par les libéraux dans les équipes de soins et distribue sous forme de COVID bags, dans des “ drives ”
éphémères, les commandes faites par les soignants. “ Secours Infirmiers ” coordonne également, avec les laboratoires, le dépistage de masse en structure sanitaire et sous forme de “ drive ”.

Et pour le monde d’après ? “ Pas question d’arrêter ”, précisent en cœur Nathalie et Sabrina.
“ La forte mobilisation des infirmiers libéraux dans cette crise sanitaire nous laisse à penser à d’autres opportunités d’utiliser nos compétences. Demain, les problématiques déjà présentes avant la crise seront toujours d’actualité. C’est pourquoi nous allons travailler à désengorger les services des urgences saturés en maintenant en sécurité les patients à domicile, grâce au déploiement d’infirmiers experts dans les urgences relatives ”, explique Nathalie. “ Nous souhaitons aussi dy-
namiser la collaboration ville-hôpital en développant la transversalité pluri-professionnelle ”,
poursuit Sabrina. “ Pour ce faire, la e-santé a toute sa place dès lors que l’outil, c’est-à-dire la plateforme et les datas, est sécurisé et agile sur le terrain. Enfin, un autre levier d’amélioration de la santé en France doit passer par une responsabilisation du patient à l’égard de ce bien précieux. Nous œuvrons avec les comités des usagers à rendre aux patients leur place d’acteurs dans leur parcours de soins, en développant les actions préventives et d’éducation en santé ”, concluent nos deux femmes de cœur.

Repères au 04/07/2020 :

• 540 : nombre de soignants équipés.
• 3 810 : nombre de tests PCR réalisés en « drive » sur Montpellier, Perpignan et Béziers.
• 2 462 : nombre de tests PCR réalisés en EHPAD.
• 36 : nombre de tests réalisés à domicile.

La Fondation Banque Populaire du Sud récompense des actions solidaires

La gestion de la COVID-19 met en évidence le rôle essentiel du tissu associatif dans nos territoires, notamment sa capacité à innover. C’est pourquoi la Fondation, en décidant d’ajuster temporairement sa mission avec l’aide de son équipe, a dédié une enveloppe de 60 000 euros aux actions locales solidaires liées à la COVID-19. C’est dans ce cadre-là que l’association “ Secours Infirmiers ” a reçu notre soutien. “ Nous sommes fières d’avoir relevé ces défis de santé émanant du terrain, aux côtés de partenaires comme la Fondation Banque Populaire du Sud. La confiance de nos partenaires est notre engrais pour faire pousser un nouveau système de santé durable, alliant l’efficacité économique, le respect des patients, des soignants et celui de l’environnement, en rationalisant le matériel ”, affirment les fondatrices de “ Secours Infirmiers ”.

Informations